Le cancer du poumon : première cause de mortalité par cancer chez les femmes de 50 à 74 ans

Tous les deux ans, un rapport réalisé à la demande de l’Institut national du cancer et de Santé publique France met à jour les estimations d’incidence et de mortalité pour les localisations de cancer les plus fréquentes.

En 2017, le nombre de nouveaux cas de cancer est estimé à 399 500 dont 214 000 chez l’homme et 185 500 chez la femme. Le nombre de décès par cancer est estimé à 150 000 dont 84 000 chez l’homme et 66 000 chez la femme. Ces projections montrent une augmentation du nombre de nouveaux cas de cancer pour les 2 sexes, une diminution du nombre de décès par cancer chez les hommes et une légère augmentation chez les femmes.

Chez l’homme, les cancers de la prostate, du poumon et du côlon-rectum représentent près de la moitié des nouveaux cas. Le cancer du poumon occupe toujours le premier rang des décès par cancer, loin devant les cancers du côlon-rectum, de la prostate et du foie.

Chez la femme, le cancer du sein reste de loin le cancer le plus fréquent devant le cancer du côlon-rectum et du poumon. Les cancers du sein et du poumon sont à l’origine d’un décès par cancer sur 3 chez la femme, suivis par les cancers du côlon-rectum et de l’ovaire. Mais le cancer du poumon  est en passe de devenir la première cause de mortalité par cancer chez la femme. Et c’est déjà le cas pour les femmes de 50 à 74 ans chez lesquelles le nombre de décès par cancer du poumon est estimé à 6 284 et ceux par cancer du sein à 4 994.

>> Retrouvez tous les résultats de l’étude sur le site de l’INCA : Le cancer en France métropolitaine : projections d’incidence et de mortalité par cancer en 2017

http://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Le-cancer-en-France-metropolitaine-projections-d-incidence-et-de-mortalite-par-cancer-en-2017