Lors de l’Assemblée générale de la Ligue contre le cancer qui s’est tenue le 28 juin à Toulouse, le professeur Axel Kahn a été élu nouveau Président de la Ligue nationale contre le cancer. Il succède au professeur Jacqueline Godet, Présidente depuis 2012 qui ne souhaitait pas poursuivre son mandat.

Compagnon de route de longue date de la Ligue, le professeur Axel Kahn s’est engagé très tôt dans le combat contre le cancer,  que ce soit à travers ses travaux de recherche (hémopathies, hépato-carcinomes, cancers coliques, génétique), en tant que Vice-Président du Conseil Scientifique de la Ligue contre le cancer de 1990 à 1997, et par la création en 2004 du Groupe de réflexion éthique de la Ligue contre le cancer devenu Comité éthique et cancer qu’il a présidé jusqu’à ce jour.

Aujourd’hui à la présidence d’une institution centenaire disposant d’un maillage territorial unique, le professeur Axel Kahn entend s’appuyer sur les 103 Comités départementaux, leurs 600 000 membres et les 13 500 bénévoles pour mener la lutte sur tous les fronts : information et promotion des dépistages, aide et accompagnement des personnes malades et de leurs proches, mobilisation de la société pour la défense des droits des malades, et bien entendu, la recherche dont elle est le 1er financeur privé, indépendant et associatif.

 Le parcours du professeur Axel Kahn

Le professeur Axel Kahn a commencé sa carrière en tant qu’interne (1967) puis assistant (1972) des Hôpitaux de Paris, puis chargé de recherches de 1974 à 1978. Depuis 1978, le Pr Kahn a été directeur à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais il a également été Directeur de l’unité 129 à l’Inserm (1984-2001), et Directeur de l’Institut Cochin (2002-2007). Ce médecin généticien a exercé de nombreuses autres fonctions prestigieuses telles que :

Président de la Commission du Génie Biomoléculaire de 1987 à 1997, Vice-Président de la Commission du Génie Génétique de 1990 à 1995, rédacteur en chef de la revue Médecine Sciences (dont il est aussi l’un des membres fondateurs) de 1986 à 1998, et membre du Comité Consultatif National d’Éthique de 1992 à 2004.

De 2000 à 2002, il a présidé à Bruxelles le Groupe des Experts de Haut Niveau en Sciences de la Vie auprès du Commissaire de la Recherche de la Commission Européenne. De 2009 à 2016, il a été président de l’Association Paris Biotech Santé, et depuis 2008, président de la Fondation Internationale du Handicap. Membre du Comité de déontologie du Comité National Olympique et Sportif Français depuis 2014, le Pr Kahn a succédé en mars 2016 à Louis Schweitzer en tant que président du Comité d’éthique commun à l’INRA, au CIRAD, à l’IFREMER et, depuis mai 2019, à l’IRD.

 Le professeur Axel Kahn : ses priorités pour la Ligue contre le cancer

Le professeur Axel Kahn est un « fidèle » de la Ligue depuis 1990, tout d’abord en tant que Vice-Président du Conseil Scientifique de la Ligue contre le cancer jusqu’en 1997. Il a ensuite créé et présidé de 2004 à 2008 le Groupe de réflexion éthique de la Ligue contre le cancer, puis de 2008 à aujourd’hui le Comité éthique et cancer.

 Le renforcement des plaidoyers et mobilisations de la société « du citoyen au décideur » pour une lutte contre le cancer plus efficace, humaine et de moins en moins à l’origine de précarités ou inégalités

 L’information, et la sensibilisation du grand public

Pour protéger au mieux les générations présentes et futures contre le cancer, pour une politique de prévention plus concrète, faite avec et pour les publics concernés en particulier les populations les plus vulnérables exposées aux facteurs de risque de cancers

 Les actions de terrain pour les personnes malades et leurs proches

La Ligue est présente au plus près des Français grâce à ses 103 Comités départementaux, il est important de continuer et développer les actions de terrain, mais aussi de faire en sorte que tout le monde puisse être informé sur l’aide que peut apporter la Ligue

 La promotion du droit des malades

Depuis sa création, la Ligue milite pour les droits des personnes malades, pour lutter contre les inégalités qui persistent voire s’accentuent lorsque l’on est victime d’un cancer

 La recherche

La Ligue est le 1er financeur privé de la recherche, et doit continuer à soutenir une recherche pluridisciplinaire d’excellence

« Je suis prêt à assumer et à porter toutes les dimensions de ce combat. Je ne le ferai pas seul ; chaque Ligueur a un rôle à jouer et en vérité, chacune et chacun d’entre nous a un rôle à jouer contre le cancer. La Ligue doit en être un catalyseur, nous devons mettre toute notre énergie possible pour aider les personnes malades et leurs familles. Pour un homme des « territoires » comme je le suis, l’implantation de la Ligue au plus près des Français grâce au 103 Comités départementaux me semble être une chance à renforcer », explique le Pr Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer.