Le risque de cancer du sein est diminué avec l’allaitement

Avec 42 000 nouveaux cas par an et 11 000 décès en France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme (figure 1 D).

Des facteurs de risques sont déjà bien établis : prédisposition familiale (femmes porteuses de la mutation des gènes BRCA1 et BRCA2), puberté précoce, ménopause tardive et absence de grossesse.

La relation entre l’allaitement et la diminution du risque de cancer du sein chez la mère est jugée convaincante (1), d’après le rapport WCRF/AICR 2007. Une analyse récente (2) fait ressortir que le risque d’apparition de ce cancer diminue avec la durée de l’allaitement (figure 1 G).

Figure 1. À gauche, l’allaitement pour la santé de l’enfant et de la mère. À droite, détection d’une tumeur du sein

Les principaux mécanismes biologiques mis en jeu seraient: – la présence de prolactine durant l’allaitement maintenant l’état de différenciation des cellules de la glande mammaire et les empêchant de proliférer et, – la diminution des concentrations sanguines d’hormones sexuelles (estrogènes, androgènes) pendant la période d’aménorrhée liée à l’allaitement, réduisant ainsi, chez les femmes ayant allaité, leur exposition au cours de la vie à ces hormones qui sont des facteurs de risque connus du cancer du sein. De plus, l’involution de la glande mammaire en fin de lactation contribue à l’élimination de cellules porteuses de lésions de l’ADN.

Estimation du choix d’allaiter: en France, en 2003, 63 % des mères allaitaient leur enfant à la sortie de la maternité avec un taux de 56 % comme allaitement exclusif du bébé (3).

Message « Pour le bénéfice de la mère et de l’enfant, il est recommandé d’allaiter son enfant. Allaiter si possible de façon exclusive et idéalement jusqu’à l’âge de six mois. » (4). Le risque pourrait être diminué de 5 à 40% selon les études.

Références

1-Duée P-H, Gerber M, Latino-Martel P, Latruffe N, Pecollo N. Nutrition et cancer. Rapport d’expertise collective,  ANSES, mai 2011

2- Zhou Y, Chen J, Li Q, Huang W, Lan H, Jiang H. Association between breastfeeding and breast cancer risk: evidence from a meta-analysis. Breastfeed Med. 2015 Apr;10 (3):175-82.

3- Blondel B, Supernant K, du Mazaubrun C, Breart G. Enquête nationale périnatale 2003 : situation 
en 2003 et évolution depuis 1998. Paris: Inserm; 2005. Disponible sur www.sante.gouv.fr

4- NACRe/INCa/DGS. Nutrition et prévention des cancers: des connaissances scientifiques aux recommandations. Paris: Coll. Les synthèses du PNNS, ministère de la santé et des sports; 2009. 
Disponible sur www.e-cancer.fr

par Norbert Latruffe
Professeur Émérite à l’Université de Bourgogne, Dijon
Chercheur bénévole au laboratoire de Biochimie