Les 3 cancers les plus fréquents chez la femme sont dans l’ordre le cancer du sein* (58 459), du côlon* (20 120) et du poumon* (15 132).

En mortalité, le cancer du sein reste toujours le premier (12 146), mais depuis 2015, le cancer du poumon chez la femme (10 356) est passé en seconde position devant le cancer du côlon (7 908). On observe, qu’entre ces deux dates, la mortalité chez l’homme diminue de 1,4 %, mais que celle de la femme augmente de 6,5 %. Ce qui apparaît le plus inquiétant, c’est que cet accroissement est principalement impacté  par le cancer du poumon dont la fréquence a plus que doublée  et que la mortalité a augmenté de 68,5 % .

On ne peut pas nier que l’influence du tabac soit en cause, celui-ci étant responsable en France de 78.000 décès annuels dont 30 % par cancer. En 10 ans, le risque a diminué de moitié chez l’homme mais a été multiplié par 4 chez la femme, réduisant leur espérance de vie de 10 à 15 ans. Cette gravité du cancer du poumon par tabac est malheureusement confirmée, car 44 % des femmes meurent avant 65 ans et leur espérance de vie à 10 ans ne dépasse pas 9%.

En France, les 28,2 % de fumeurs réguliers semblent oublier qu’ils inhalent quotidiennement 7.000 produits chimiques toxiques et irritants dont 70 sont reconnus cancérigènes. Les nouveaux paquets neutres et la cigarette électronique pourront-ils les convaincre de cesser de fumer ?

Durant le mois de Novembre,  de nombreuses activités d’information et de sensibilisation tenteront de convaincre les fumeuses de cesser leur intoxication, car un arrêt de 1 mois multiplie par 5 les chances de cesser de fumer.

Novembre 2019 : Moi(s) sans tabac

(*) Chiffres INCA 2018