En 30 ans, on constate que le nombre de cancers du sein a pratiquement doublé, passant de 30 000 cas en 1990 à 58 000 nouveaux cas annuels en 2018. Cette augmentation du nombre des cancers du sein en France (100 cas pour 100 000 femmes) est parmi la plus élevée du monde, bien que se situant derrière la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas.

Cette augmentation est liée pour moitié à l’accroissement et au vieillissement de la population, et pour l’autre moitié à une amélioration des modes diagnostiques, sans oublier une augmentation des facteurs de risques évitables, évalués quant à eux, aux environs de 30 %.

Les facteurs génétiques en cause dans certains cancers du sein n’expliquent pas cette augmentation de fréquence, car leur responsabilité est retrouvée de façon constante sur une trentaine d’années.

Par contre, on relève une élévation non négligeable de facteurs de risques évitables qui sont les suivants : 15 % liés à la consommation d’alcool (représentant environ 8 000 cas de cancers par an), 8 % liés au surpoids et à l’obésité, 4 % au tabagisme, 4 % à une alimentation pauvre en fibres, 3 % aux traitements hormonaux de la ménopause et aux contraceptifs oraux, 3 % à un allaitement maternel de moins de six mois par enfant et enfin 3 % liés à une activité physique insuffisante.

Il est important de signaler qu’une augmentation de cancers de plus de 10 %, par rapport à la moyenne nationale, est observée à Paris. et qu’une  sur-mortalité est observée dans les départements des Hauts-de-France, des Ardennes, de la Marne, de la Seine Maritime et de l’Yonne.

A l’opposé, notons que certains départements ont moins de 10 % de cancers que la moyenne nationale : Doubs, Finistère, les Côtes-d’Armor, la Corrèze, l’Ariège et le Jura et qu’une sous mortalité de 10 % est notée dans le Sud de la France et en Bretagne.

Tous ces constats montrent que l’on pourrait éviter environ 20 000 nouveaux cancers annuels en intervenant sur ces différents facteurs de risque évitables.

       Rédacteur : Dr Henri BASTIEN

Sources : 
– Le Quotidien du médecin, décembre 2019, N°9792
– Rapport des 41e journées de la Société Française de sénologie et de pathologie mammaire, Marseille, 6-8 novembre 2019