Portrait de Rachel, diététicienne

« J’ai obtenu mon BTS Diététique en 2000. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu envie d’accompagner au mieux les personnes, répondre à leurs questionnements et à leurs besoins, les conseiller sur le plan nutritionnel. En septembre 2018, j’ai rejoint le Comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer. J’interviens auprès des personnes malades deux matinées par mois au sein de l’Espace Ligue de Dijon. J’accompagne principalement des femmes qui ont eu un cancer du sein. Pour la plupart d’entre elles, elles ont perdu une part de leur féminité (cheveux, mastectomie partielle ou totale…). Leur confiance en elles s’est éteinte.

50 % de ces femmes prennent du poids, souvent à cause de leurs traitements et notamment l’hormonothérapie. En plus d’être malade et d’avoir perdu une part de leur féminité, l’image qu’elles ont d’elles-mêmes en prend un coup. La maladie entraîne une baisse de l’estime de soi. Certains sujets reviennent régulièrement lors des séances comme la peur de la prise pondérale, mais pas que. Il y a également les troubles digestifs, la dénutrition, l’isolement, le regard des autres et surtout le jugement des proches. »

« Les personnes mangent leurs émotions. »

« Bien souvent, la maladie fait resurgir des souffrances présentes depuis longtemps. Des blessures enfouies qui ont engendré des problèmes de poids avant même que la maladie soit là. Les personnes utilisent alors la nutrition comme réconfort. Elles mangent leurs émotions. Il y a une part de psychologie dans les conseils en nutrition. Pour moi, le but de la consultation est avant tout que les patientes retrouvent confiance en elles. Je ne suis pas là pour les juger, leur dire que c’est bien ou pas bien. Je suis toujours dans la bienveillance, jamais dans le jugement. Mon rôle est de les accompagner en leur apportant des conseils, des idées de recettes, etc. Je leur donne d’ailleurs un carnet alimentaire qui leur permet d’avoir une base. Le remplir permet de créer une prise de conscience et d’ouvrir des portes, notamment sur l’équilibre alimentaire.

Depuis l’épidémie de la Covid-19, les personnes malades ont peur et s’isolent davantage. Je souhaite qu’elles retrouvent le plaisir de la nourriture et de la convivialité, en allant au restaurant par exemple. C’est important de se faire plaisir en mangeant. L’estomac est le deuxième cerveau. »

Rachel, diététicienne au Comité de Côte-d’Or

+d'info sur les conseils en nutrition
Activité gratuite et sans obligation d'adhésion :
5 séances à destination des personnes malades


Pour toute demande d'informations : CD21@ligue-cancer.net / 03 80 50 80 00
Le Comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer est présent sur l’ensemble du territoire (Dijon, Châtillon-sur-Seine, Montbard, Semur-en-Auxois, Saulieu, Bligny-sur-Ouche, Beaune et Seurre). Une dizaine d’activités de soins de support est proposée aux personnes malades et à leurs proches, gratuitement et sans obligation d’adhésion au Comité : marche, aquagym, natation douce, sophrologie, massages de bien-être, yoga, gymnastique douce, soutien psychologique, conseils en nutrition, groupe de convivialité et soins esthétiques. Pour toute demande d’informations, contactez-nous sur CD21@ligue-cancer.net ou au 03 80 50 80 00.
Pour suivre toute notre actualité, rendez-vous sur notre page Facebook ou sur notre rubrique « actualités ».

Articles recommandés

Copy link
Powered by Social Snap