L’appel à projets de recherche

La Conférence de Coordination Interrégionale du Grand Est (CCIR-GE) de la Ligue Contre le Cancer lance son Appel d’Offres unique pour l’attribution de fonds destinés à la recherche en cancérologie dans les régions Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardennes, Franche-Comté et Lorraine.
Les 19 Comités Départementaux représentés au sein de la CCIR-GE mutualisent ainsi leur budget dédié au soutien à la recherche.

Trois types de projets sont concernés

1. des projets de recherche interrégionaux, multicentriques et d’envergure, réunissant des équipes de plusieurs régions du Grand Est et concernant plus particulièrement la recherche clinique, la recherche translationnelle, l’épidémiologie ou les sciences humaines et sociales, sans exclure des projets de recherche fondamentale. Des programmes de recherche portés par le Cancéropôle du Grand Est (C.G.E), et en particulier celui du cancer du pancréas, pourront être soutenus par la Ligue dans le cadre d’un partenariat.

2. des projets de recherche fondamentale, épidémiologique, translationnelle ou en sciences humaines et sociales, proposés par des équipes régionales appartenant à des institutions reconnues à l’échelle nationale et internationale ou par des équipes émergentes et prometteuses dont l’approche est originale et innovante.

3. des projets d’acquisition d’équipements lourds destinés à la recherche et ayant vocation à être utilisés et/ou partagés par plusieurs équipes de l’interrégion. L’ensemble de ces projets est soumis pour expertise au Conseil Scientifique Interrégional du Grand-Est (CSIR-GE) mis en place par la CCIR-GE.

Cet appel d’offres ne concerne pas les demandes de soutien pour des allocations de recherche doctorales ou postdoctorales ou les projets de grande envergure qui doivent être adressées directement au siège de la Ligue Nationale Contre le Cancer : www.ligue-cancer.net .

Critères d’éligibilité

Le projet de Recherche doit avoir un lien direct ou prédominant avec le cancer.
Les projets de recherche interrégionaux (type 1) impliquent la collaboration de chercheurs de plusieurs régions du Grand Est et la désignation d’un coordonnateur scientifique, responsable de l’accomplissement du projet et des démarches administratives afférentes à ce projet.
Les projets de recherche (type 2) doivent correspondre aux objectifs majeurs de ces équipes.
Les projets d’équipement (type 3) doivent correspondre à des équipements pouvant être mutualisés dans le cadre d’un laboratoire ou d’une plateforme commune. Sont exclus de cet Appel d’Offres les équipements de thérapie ou de diagnostic relevant de l’appel d’offres aux Etablissements Hospitaliers.
Le porteur du projet doit avoir une activité de recherche en tant que chercheur statutaire d’un établissement public, enseignant chercheur ou praticien hospitalier spécialisé en cancérologie. Son temps d’implication dans le projet doit être significatif (au minimum 50% ETP).
Toute demande de reconduction de subvention sera présentée dans le cadre des procédures d’Appel d’Offres de la CCIR-GE (dossier identique à celui d’une première demande) et devra être accompagnée d’un rapport d’activité détaillé de l’année écoulée (2 pages au maximum).
Les équipes engagées dans ces différents types de projet doivent travailler dans des structures de recherche reconnues par les tutelles du Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur ou du Ministère de la Santé : organismes de recherche (INSERM, CNRS, CEA…), Universités, Centres Hospitalo-Universitaires, Centres Hospitaliers, Centres de Lutte Contre le Cancer.

Les moyens octroyés

Les fonds attribués par la Ligue concernent prioritairement les frais de fonctionnement et, éventuellement, des frais d’équipement des équipes de recherche, hors frais de mission, de participation à des colloques ou congrès ou tout autre frais sans rapport direct avec l’accomplissement du projet de recherche ou n’étant pas directement induit par le développement du projet.
Les projets nécessitant le recrutement de personnel vacataire ou stagiaire (dans les domaines épidémiologique ou psychosocial notamment) ne sont pas exclus a priori de l’appel d’offres.
Les fonds ne seront accordés par la Ligue qu’après renseignement précis des équipes sur les autres ressources disponibles (dotations institutionnelles, contrats, subventions d’autres associations, etc.) pour conduire le projet.
Les fonds attribués par la Ligue devront être utilisés dans l’année qui suit leur versement.
Pour ce qui concerne les projets de type 3, le versement de la subvention ne pourra s’effectuer qu’apèrs présentation d’une facture acquittée faisant état de la livraison de l’équipement, accompagnée d’un plan de financement destiné à assurer la maintenance de ce dernier.
Le montant des subventions allouées par la CCIR-GE sera plafonné à :

– 100 000 € pour les projets de type 1
– 30 000 € pour les projets de type 2
– 50 % du coût total de l’équipement pour les projets de type 3

Engagements des équipes vis-à-vis de la Ligue

Les équipes subventionnées par la Ligue s’engagent à certifier que la subvention attribuée par la Ligue constitue la ressource principale de leur projet de recherche, en dehors des ressources de l’institution, sur la période considérée.
Les équipes subventionnées par la Ligue s’engagent à faire connaître au public, par une participation à des actions de communication, le soutien apporté par les Comités Départementaux de la Ligue à leur projet de recherche.
Les équipes de recherche s’engagent à fournir, au terme de la période du soutien de leur projet de recherche par la Ligue, un rapport de synthèse sur les travaux accomplis, accompagné des tirés à part des publications ou communications effectuées grâce à ce soutien et dans lesquelles le soutien du ou des Comités Départementaux de la Ligue devra être mentionné. En l’absence de ce rapport, aucune nouvelle subvention ne peut être attribuée par la CCIR-GE.

Secrétariat de la CCIR-GE :

ccirge.secretariat@ligue-cancer.net

LIGUE CONTRE LE CANCER

Comité du Haut-Rhin

11 rue Camille Schlumberger

68000 COLMAR

Tél : 03 89 41 18 94