Certaines chimiothérapies sont responsables de la chute des cheveux mais aussi des poils pubiens, des sourcils, parfois des ongles … Cette chute n’est pas systématique; elle dépend du traitement administré et de la sensibilité de chaque individu. Elle survient en moyenne trois semaines après la première injection de chimiothérapie, et ceci parfois malgré la pose d’un casque réfrigérant. Cette chute de cheveux se poursuit durant le traitement, mais n’est que temporaire. Après l’arrêt de ce dernier, et après quatre semaines , les cheveux repoussent toujours et présentent même un plus bel aspect. Durant le traitement, évitez les « permanentes » et colorations qui fragilisent les cheveux.

Cet inconvénient de la chimiothérapie peut être masqué par la pose d’un turban ou l’achat d’une perruque. Ceci devra être posé avant la chute totale des cheveux afin de cacher les effets indésirables du traitement auprès de votre entourage. Vous pouvez porter un turban coloré parfois bordé d’un adhésif porteur de poils simulant des cheveux cachés : celui-ci met en valeur votre visage.

.

Vous souhaitez avoir une perruque : il existe de beaux modèles à prix raisonnables. Evitez l’achat de perruques faites de vrais cheveux qui sont onéreuses et qui nécessitent un entretien régulier fort cher. Avant l’achat renseignez-vous auprès du personnel soignants et sachez que les frais occasionnés sont partiellement pris en charge par la Sécurité Sociale et certaines mutuelles.

 

Parce que l’acquisition d’une prothèse capillaire s’avère un moment crucial dans le parcours des personnes malades, l’Institut national du Cancer (INCA), avec la participation de la Ligue contre le cancer, a souhaité, en collaboration avec les professionnels du secteur, élaborer une charte éthique et de bonne conduite du vendeur de perruques. L’objectif de cette Charte est d’optimiser les conditions d’accueil et de prise en charge de ces personnes lors de l’achat d’une perruque. 

 

Perruques

Charte des droits du client et devoirs du vendeur de perruques

Votre professionnel s’engage à :

  • 01. Accueillir de façon attentive et respectueuse toute personne désireuse d’information sur les perruques (ou « prothèses capillaires »).
  • 02. Recevoir les clients sur rendez-vous, s’ils le souhaitent.
  • 03. Prévoir une durée suffisante (de l’ordre d’une heure) par rendez-vous.
  • 04. Recevoir le client dans un espace garantissant la discrétion et la confidentialité.
  • 05. Permettre au client d’être accompagné par la personne de son choix, durant toute la durée du rendezvous. Présentation de la gamme et essayage
  • 06. Présenter au client la diversité de la gamme des produits disponibles (de façon immédiate ou dans un délai de quelques jours).
  • 07. Informer le client sur la totalité de l’échelle des prix existants.
  • 08. Indiquer le prix des modèles sur les catalogues et prospectus
  • publicitaires.
  • 09. Proposer au client d’essayer différents modèles, pour qu’ilpuisse faire son propre choix.
  • 10. Apprendre au client à mettre en place sa perruque.
  • 11. Donner au client des conseils d’entretien pour la perruque.
  • 12. Vendre une perruque adaptée aux mensurations du client.
  • 13. Communiquer au client les références précises du (ou des) modèle(s) sélectionné(s) par ses soins, afin qu’il puisse revenir l’acheter dès qu’il en ressentira la nécessité.
  • 14. Conditions d’achat : Disposer d’un numéro d’identification attribué par l’Assurance maladie, ou être conventionné, et établir la facture d’achat sur une feuille de soins, si le client présente une ordonnance médicale pour l’achat d’une prothèse capillaire, afin qu’il puisse bénéficier du remboursement de la Sécurité sociale et d’une éventuelle assurance complémentaire.
  • 15. Pratiquer le tiers-payant légal avec les clients affiliés à la Couverture Maladie Universelle (CMU) et à l’Aide médicale d’Etat (AME).
  • 16. Apporter une aide administrative, concernant les documents à fournir à l’Assurance maladie et à une éventuelle assurance complémentaire, pour la prise en charge financière de la perruque. Services après-vente
  • 17. Assurer gracieusement la pose de la perruque (y compris coiffage et coupe si nécessaire), notamment si elle a été achetée avant la chute partielle ou totale des cheveux.
  • 18. Conseiller le client, après l’achat de la perruque, s’il ne parvient pas à la mettre en place ou à l’entretenir convenablement.
  • 19. Offrir au client la possibilité de rapporter la perruque – si elle n’a pas été portée ni modifiée – sous huit jours après l’achat, dans son emballage d’origine, accompagnée de la facture. Le client aura alors la possibilité de l’échanger contre une seconde perruque ou bien de bénéficier d’un avoir dans le magasin.